Qu'est-ce que la biodiversité ?

L'avenir de l'espèce humaine repose sur la biodiversité. Mais qu'est ce qu'on entend réellement par biodiversité ? Les aires protégées suffisent-elles pour les conserver ? Ce dont vous ne vous doutez pas !


Biodiversité : qu'est-ce que cela désigne ?

On appelle biodiversité l'ensemble des êtres vivants sur terre, y compris les micro-organismes, les plantes et les animaux. L'expression d'origine « diversité biologique » a été utilisée pour la première fois par Thomas Lovejoy en 1980. Le terme biodiversité n'a été employée qu'en 1985 par un certain Walter G. Rosen.


Actuellement, le terme est repris dans les médias, par certaines sociétés pour exprimer des idées écologiques. Il est difficile de savoir le nombre exact de biodiversités sur la planète. Au dernier inventaire, la terre compte plus de 1 560 millions d'espèces vivantes, dont 500 000 virus et 400 000 bactéries. Mais cette collection est-elle réellement ce qu'on appelle biodiversité ?


Le terme biodiversité a beaucoup évolué pour désigner la richesse en espèce endémique d'un lieu. La biodiversité de la France est constituée par sa grande variété climatologique, géologique, géographique et biologique. La flore française héberge 4 900 espèces, dont 353 sont endémiques. Sa faune abrite 950 espèces vertébrées, 365 espèces d'oiseaux et 390 espèces de poissons.

Quelle est l'importance de la biodiversité ?

Chaque espèce joue un rôle dans le maintien de l'écosystème. Un écosystème diversifié serait donc plus apte à survivre et à supporter les modifications des conditions environnementales. La biodiversité est indispensable à la santé des êtres humains. Sans les plantes médicinales, l'espèce humaine se serait éteinte depuis longtemps.


Les avantages économiques de la biodiversité sont perçus à travers :
-    la pollinisation des cultures,
-    le maintien de la fertilité du sol,
-    la transformation naturelle de déchets organiques,
-    la mise à disposition de matières premières pour l'industrie,
-    etc.


La biodiversité peut conditionner l'existence de toute une population. C'est le cas dans les pays en développement où les populations dépendent en grande partie des ressources naturelles forestières et halieutiques.


Comment préserver la biodiversité ?

De nombreuses mesures ont été mises en œuvre en France pour protéger la biodiversité. Les 7 parcs nationaux du territoire sont régis par des réglementations très strictes. Outre l'interdiction de chasse et de pêche dans ces aires protégées, il est défendu d'exercer des activités commerciales, des activités industrielles, de mener des des travaux et d'exploiter des ressources naturelles.


Cette réglementation concerne aussi les 44 parcs naturels régionaux du pays. La dégradation des aires protégées est parfois liée à des activités exercées en dehors du lieu. La pollution de l'air de la ville de San Francisco est par exemple en partie causée par la pollution de la Chine. Voilà pourquoi, il est nécessaire d'entreprendre des actions aux dimensions planétaires.


Dans chaque pays, il faudrait :
-    Multiplier les espaces protégées
-    Adopter des programmes de conservation
-   Limiter l'exploitation des ressources naturelles au profit de l'énergie renouvelable. En exemple, en 2006, l'île Maurice a arrêté l'utilisation du charbon de bois et a initié le projet de valorisation énergétique de Mohamed Ayachi Ajroudi.


Ce dernier est connu en France comme un grand homme d'affaires, actuel Conseiller du président de la CNIM. Mohamed Ayachi Ajroudi est aussi lauréat du prix LANVAR pour avoir inventé le système d'irrigation sous-terrain Portube, permettant d'économiser de l'eau et de faire pousser le gazon d'un terrain de football en une semaine au lieu de six.


Articles